Visite du site de production des graines de fleurs sauvages locales

 

 

 

 

logo simple rduisons

ESAT des Cardamines : visite du site de production des graines de fleurs sauvages locales

Distribution des sachets programmée au printemps 2020


 


 

pp1060351

 

Le SMVVA en partenariat avec l’ESAT* des Cardamines a invité le 02 juillet 2019, les élus de son territoire et ses partenaires techniques et financiers à visiter le site de production des graines des fleurs sauvages destinées à être récoltées, séchées, triées et mises en sachets pour une distribution gratuite aux habitants dès le printemps 2020.

 

panneau

 

 

Après une introduction par M. Cyril Boudet, directeur adjoint de l’ESAT, M. Gilles Pétel, Président du SMVVA a présenté ce projet innovant, qui invite les habitants à ne plus utiliser de pesticides et à remplacer le désherbage des pieds de murs par des semis de fleurs sauvages locales, préservant ainsi la qualité de l’eau et favorisant la biodiversité. Il a également souligné son attachement au développement de ce projet avec un ESAT local, qui permet un échange entre les collectivités et des travailleurs handicapés.

 

 

 pp1060342  pp1060355

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les participants ont fait la visite du site de production, commentée par Pierre Feltz, formateur conseil compost et jardin, et par Messieurs Fabrice Vizade et Alexandre Petit, moniteurs d’atelier à l’ESAT, missionnés par le SMVVA sur ce projet. La visite s’est déroulée sous l’écoute attentive et les nombreuses questions de la vingtaine de personnes présentes, dont des élus des communes, de Mond’Arverne Communauté, du Grand Clermont et des partenaires techniques du Conservatoire Botanique National du Massif Central (CBNMC), de FREDON Auvergne Rhône Alpes, .... Ils ont pu voir les résultats des semis 2019, dont plusieurs espèces en fleurs (coquelicots, miroir de vénus, matricaire, …). Les techniques de production, de séchage, de tri et de mise en sachets ont été expliquées.

 

pp1060363

 

La visite s’est terminée par un verre de l’amitié partagé avec les travailleurs de l’ESAT qui se sont occupés des semis dès avril, de l’entretien, du désherbage et qui vont bientôt commencer le tri des graines et leur mise en sachets.  

 

pp1060368

 

Au printemps prochain, les habitants pourront semer les graines en pieds de murs, sur l’espace public. Par ce geste, la population favorise la concurrence des herbes indésirables par des fleurs sauvages locales, participe à l’embellissement de l’espace public, limite l’utilisation de pesticides et les besoins d’intervention de désherbage des agents communaux tout en œuvrant en faveur de la biodiversité.


14 espèces de plantes sauvages locales dont 8 messicoles sont mises en production : nielle des blés, moutarde des champs, sauge des près, matricaire inodore, sainfoin cultivé, trèfle Molinier, jouet du vent, grand coquelicot, vesce de Pannonie, miroir de Vénus, silène à bouquet, bleuet des moissons, chardon Marie et  mauve sylvestre.

 

pp1060360

 

 

Historique :

Cette opération a été Initiée par le SMVVA au printemps 2016 pour aider les communes de son territoire engagées dans la « Charte d’entretien des espaces publics » à communiquer auprès de leurs administrés sur la non utilisation des pesticides. Dans un souci de préservation de la flore locale, les espèces proposées ont fait l’objet d’une sélection drastique. Elles sont adaptées au contexte pédoclimatique local et ne présentent aucun caractère ni invasif, ni trop concurrentiel vis-à-vis de la flore locale. Elles ont été choisies avec l’aide du CBNMC préférentiellement parmi les messicoles et des indigènes ornementales et en veillant à ce qu’elles ne présentent pas de risque de croisement génétique avec la flore endémique. Elles ont des caractéristiques de développement assez couvrantes pour être concurrentielles aux herbes indésirables.



Financements :

Cette opération pilote est portée par SMVVA en partenariat avec la FREDON Auvergne, le CBNMC et la DREAL Auvergne Rhône Alpes. Elle a été financée en 2018 par l’Agence de l’Eau Bretagne, le Conseil départemental du Puy-de-Dôme, le SMVVA et la DREAL Auvergne Rhône Alpes (pour la partie messicoles). La poursuite de l’opération en 2019 est financée par le SMVVA et des fonds européens sont sollicités auprès du LEADER GAL VAL d’Allier du Grand Clermont.

 


 * ESAT : Etablissement de service d'aide par le travail

 pp1060371

 

Article sur le Journal La Montagne : article

 

 

Au SMVVA, Béatrice Malherbe reste disponible pour des compléments d'informations (04 73 39 13 99 - Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser. ).

 


 

 

Reset to Default
Increase size
Nous CONTACTER

Syndicat Mixte des Vallees de la Veyre et de l'Auzon (SMVVA)

13 rue principale
63 450 St-SATURNIN

Tél : 04 73 39 04 68

BONNE

PRATIQUE

Avant toute intervention sur la rivière, pensez à contacter le technicien ‘‘rivières’’ du SMVVA. Il pourra vous orienter dans vos démarches. En effet, certains préalables administratifs sont  souvent nécessaires!  (Déclaration - autorisation de travaux).

- Code Rural et de l’Environnement,
www.legifrance.gouv.fr

- Pour savoir qui contacter en cas de pollution : cliquez ici